A propos du calendrier traditionnel chinois

A propos du calendrier traditionnel chinois



Fondements théoriques du calendrier chinois

Peinture d'un astronome chinois d'époque Ming



La théorie taoïste du Qi, du Yin Yang, des 5 Éléments et des 6 Énergies établit les lois et les caractéristiques dynamiques de l'énergie créatrice fondamentale. Cette énergie exerce diverses influences sur la création entière selon trois vecteurs fondamentaux : le temps, l'espace et le terrain. Ce sont ces trois vecteurs qui ont conduit les anciens taoïstes à établir les concepts du "Constant" et du "Changeant". Cela en observant les phénomènes célestes et en relevant dans la nature, notre monde phénoménal, les manifestations des cycles "invariables" et celles des cycles "variables".

Notre calendrier intégral des énergies calcule tous ces cycles. Les cycles invariables permettent, comme dans tout calendrier, de connaître les jours, les mois (lunaires, solaires, grégoriens), les saisons (équinoxes et solstices), les cycles énergétiques réguliers et leurs différentes phases animant "invariablement" notre environnement (comme l'énergie du Mouvement Bois au printemps, qui revient chaque année). Mais les énergies variables, dites "Invitées" ne se répètent pas, elles, chaque année de la même manière. Leurs cycles s'étendant sur des périodes dépassant l'année elle-même, elles "s'invitent" cependant dans le cours normal des événements ("l'invariable"), en prenant même souvent la direction. L'énergie "Invitée" irrégulière ne peut empêcher le printemps de revenir chaque année, mais c'est elle qui décide de s'il sera froid, venteux ou pluvieux !

Le calendrier chinois comprend deux sortes d'informations

1- Des informations qui permettent de mesurer le temps.

Comme tout vrai calendrier, le calendrier chinois permet de situer une période dans une chronologie précise, grâce au système de la datation. La datation est principalement construite sur des unités temporelles régulières produites par les phénomènes astronomiques naturels. L'année est en rapport avec le temps que met la Terre pour faire une révolution autour du Soleil, ou encore sur un certain nombre de mois lunaires. Le mois fut d'abord en rapport avec les phases lunaires, très facilement observables, puis plus tard aussi défini comme un segment d'un douzième de l'écliptique solaire. La journée est bien sûr liée au temps que met la terre pour faire un tour complet sur elle-même. Les hommes eurent aussi assez vite besoin de dénombrer des unités temporelles plus courtes et le système de la division des jours en heures, minutes, des secondes et même en unités encore plus petites fut élaboré en Chine comme dans d'autres cultures depuis la plus haute antiquité.
Grâce à la datation, on peut définir par exemple sa date de naissance, l'âge que l'on a, et quand a eu lieu ou aura lieu tel ou tel événement.

Horloge mécanique créée par l'astronome Su Song au XIe siècle


2- Des informations sur les énergies en cours.

Les anciens chinois qui établirent les bases du calendrier ne le firent pas pour seulement construire un système pratique de datation. Leur intention était principalement de définir les énergies en activité tout au long du temps qui passe. Selon eux, l'ensemble des phénomènes naturels sont issus de l'activité de forces fondamentales qui en ordonnent l'apparition, les manifestations et les transformations.
Regardant la nature dans son ensemble comme dans ses plus petites productions, ils relevèrent des principes immuables gouvernant toutes les manifestations. Définissant ces principes selon des conceptions taoïstes, ils les intégrèrent à un ensemble philosophique plus vaste, unifiant ainsi les notions de vide et de non-être avec celles de production, de manifestation, de transformation. Ces principes qui régissent les phénomènes furent appelées Les Lois du Tao. Ces lois fondent les notions d'énergies Yin et Yang, des 5 Mouvements et des 6 Énergies. Mais aussi de génération, de production, de transformation, de retour.
Les phénomènes stellaires, les astres, sont tous des phénomènes issus de l'activité des énergies fondamentales. Ils en condensent aussi les propriétés, comme le Soleil, la Terre et la Lune, et sont donc aussi des agents actifs de ces énergies. Leurs révolutions et positions permettent alors de définir quels sont leurs cycles d'influence sur l'Homme et sur son environnement.